Les 36 communes

Mercuès

La Mairie :

Coordonnées :

Rue du marché
46090 MERCUES

  • tél. : 05 65 20 00 40
  • fax : 05 65 30 94 22

email :

mairiemercues wanadoo.fr

Horaires d’ouverture au public :

Le Maire :


M. Ludovic DIZENGREMEL


Présentation de la commune :

Nombre d’habitants :

1060

Origine du nom :

Mercuès doit son nom à temple romain dédié au Dieu Mercure.

Histoire :

Mercuès fut la résidence favorite des comtes-évêques de Cahors. Ceux-ci construisirent d’abord, au XIVème siècle, une agréable maison des champs - en fait, une forteresse - sur les falaises qui dominent le Lot en aval de Cahors. On y jouit d’un admirable panorama sur la vallée. La bastide qui se développe à l’Ouest du château fut créée dès le XIIème siècle. Pendant la guerre de Cent ans, en 1426, le château fut pris et occupé pendant deux ans par le captal de Buch, soumis au roi d’Angleterre par suite du ralliement à sa cause du baron de Durfort-Boissières. Il finit démantelé. Racheté par les consuls de Cahors et restauré, il est saccagé à nouveau durant les guerres de Religion : pris une première fois par les calvinistes sous les ordres de Duras, en 1563, il sera repris en 1568 et incendié. Au XVIIème siècle, Monseigneur Habert, évêque de Cahors, le releva et y créa la terrasse et les jardins que l’on admire encore aujourd’hui. Monseigneur Le Jay et Monseigneur Briqueville de la Luzerne, qui édifièrent le palais épiscopal de Cahors, s’intéressèrent également à la demeure. Les derniers travaux datent de la fin du XIXe siècle et furent réalisés par un élève de Viollet-le-Duc. Le château resta dans les mains des évêques de Cahors jusqu’à la séparation des Eglises et de l’Etat, en 1905. Il abrite désormais un très bel hôtel.

Quelques sites historiques :

  • un moulin sur le Lot, qui appartenait aux Ursulines de Cahors
  • l’église avec son abside romane, sa nef, ses chapelles gothiques et sa table de communion.
JPEG - 27.3 ko
Le Château
JPEG - 21.2 ko
L’Eglise

< Retour


Réalisation :
Arche Conseil