Popup

Le foie gras

Royal viscère, on peut m’extraire de deux volatiles au choix : de l’oie je révèle des nuances claires, je suis plutôt doux et raffiné en bouche. Du canard, ma couleur tire sur l’ambre et mes saveurs sont plus fruitées. Signe de mon excellence, on attendait les fêtes pour me déguster mais plus aujourd’hui. Escorté de mon voisin la truffe, égayé d’un blanc liquoreux, je régale toute l’année.



Réalisation :
Arche Conseil